Le prototype électrohydraulique eSyntos réussit le test d'endurance

Le retour d'expérience suite aux essais avec le prototype de saleuse électrohydraulique eSyntos dans une municipalité des Pays-Bas était si prometteur que la machine rentre maintenant en production série.

Le prototype a dépassé les attentes du client et impressionné même les plus sceptiques. Les conducteurs ont loué les avantages qu'il offrait par rapport à une saleuse entraînée par moteur à essence, par exemple moins de bruit. La capacité de la batterie et la consommation électrique étaient également bien meilleures que prévu : seulement 15 % de la capacité était nécessaire pour chaque opération de salage et une pause-café de 30 minutes suffisait pour recharger la batterie.

La base de l'eSyntos est la gamme Syntos, qui peut désormais également être entraînée alternativement via une batterie et un moteur électrique et ainsi être utilisée de manière totalement indépendante du véhicule porteur. Grâce aux batteries intégrées, l'eSyntos conserve toute sa puissance et n'est pas limitée par le fonctionnement électrique du véhicule porteur. Lorsqu'il est monté sur un véhicule porteur électrique, l'autonomie du véhicule porteur reste inchangée.

Prototype électrohydraulique eSyntos

La technologie d'entraînement électrique de pointe en combinaison avec la technologie hydraulique robuste et éprouvée est parfaitement adaptée à une utilisation dans des conditions hivernales difficiles. En utilisant la technologie hydraulique pour entraîner les principaux composants, tels que le système d’extraction, le disque d'épandage et la pompe à saumure, la maintenance reste possible sans formation particulière. Le groupe d'entraînement électrique est sans entretien. Autre avantage : la technologie est parfaite pour le rétrofit, transformant un épandeur existant en un épandeur électrique 100 % sans émission.